Search

Rencontre : Serge Paul, Frencheck




Serge Paul est originaire de France, mais il dit qu’il a appris ce que cela signifie d’être francophone après son immigration au Canada.


Dès son arrivée à Toronto en 2000, il été sensibilisé à la francophonie minoritaire. Il s’est investi dans cette communauté, entre autres dans le cadre de son emploi : au Conseil scolaire Viamonde, il pratique le marketing de proximité au bénéfice des écoles francophones du Centre-Sud-Ouest ontarien.


En parallèle, il a lancé sa propre entreprise, nommée Frencheck. Il nous en parle en répondant aux questions de Quartier d’affaires.


Quel est le domaine d’activité de Frencheck ?

Au départ, en 2008, nous œuvrions dans le domaine du recrutement. J’aidais les entreprises à s’assurer que les candidats étaient bel et bien francophones.


Depuis 13 ans, nous offrons plutôt des services de marketing numérique qui permettent aux entreprises, aux OBNL et aux organismes gouvernementaux de mieux atteindre les marchés franco-canadiens. Nous proposons aussi des services connexes en recherche, en formation et en animation.


Notre slogan est « Posez-vous les bonnes questions sur les francophones au Canada ».


Cherchez-vous des services professionnels ?

J’ai essayé de construire un site Web pour Frencheck, mais je me suis rendu compte que je n’ai pas les compétences requises. J’aimerais donc trouver quelqu’un pour m’aider.


Est-ce que vous cherchez aussi d’éventuels partenaires sur la plateforme Quartier d’affaires ?

Nous ne cherchons pas de partenaires pour le moment, mais nous sommes ouverts aux propositions.


En quoi est-ce un atout de faire des affaires en français ?

Il y a plus d’un demi-million de francophones en Ontario. Le français n’est pas accessoire. On ne s’y met pas pour faire joli. On le fait pour atteindre un plus large public et augmenter les ventes.


Quand on tient compte de l’identité culturelle des clients, on leur montre qu’ils ne sont pas que des numéros de facture. Traiter un client de la sorte, c’est le fidéliser.


Pour soutenir des entreprises comme Frencheck avec vos services, rejoignez Quartier d'affaires !