Search

Rencontre : Nava Elmi, avocate en immigration



Née et élevée à Paris, Nava Elmi a immigré au Canada en 2012. Séduite par Toronto et par son multiculturalisme, elle n’est jamais repartie.


Aujourd’hui, en tant qu’avocate spécialisée dans l’immigration d’affaires, elle comprend intimement les besoins de sa clientèle grâce à son expérience d’expatriée et à celle de ses parents, originaires d’Iran.


De fait, les services offerts par son cabinet dépassent largement les aspects juridiques du processus. Comme elle le dit si bien, « l’immigration est plus qu’un simple visa ! »

Voici ses réponses aux questions de Quartier d’affaires :


Avez-vous rejoint la plateforme Quartiers d’affaires pour vendre des services au grand public ou aux entreprises ?

Les deux. Notre cabinet d’avocats offre des services à toute personne ou entreprise étrangère qui souhaite s’établir au Canada.


Quels services offrez-vous ?

En plus des aspects juridiques de l’immigration, nous intervenons aussi sur plusieurs autres aspects tels que la stratégie d’affaires, l’incorporation, la rédaction de plans d’affaires, ainsi que la prospection.


Est-ce que vous cherchez actuellement des services professionnels ?

Oui, nous cherchons des spécialistes du marketing, des agents immobiliers, de même que des développeurs d’affaires, c’est-à-dire des gens qui peuvent réaliser des études de marché, élaborer des plans d’affaires ou obtenir des fonds pour financer des projets.


De plus, nous voudrions que des consultants en éducation nous assistent dans la recherche d’écoles pour nos étudiants internationaux.


Est-ce que vous cherchez aussi d’éventuels partenaires sur la plateforme Quartier d’affaires ?

Nous recherchons des partenaires qui aimeraient donner des conférences destinées aux entrepreneurs étrangers souhaitant s’établir au Canada.


À quels obstacles êtes-vous confrontée en tant qu’entrepreneure francophone en Ontario ? Et quels sont les avantages de faire des affaires en français ?

Beaucoup de francophones font appel à mon cabinet. Le français me donne donc un avantage compétitif.


Cependant, jusqu’à présent, je trouvais dommage qu’il n’y ait pas d’annuaire de toutes les entreprises franco-ontariennes. Maintenant que Quartier d’affaires existe, ce serait bien que tous les organismes francophones en fassent la promotion, afin qu’une seule base de données soit utilisée par tous.


Si vous souhaitez faire des affaires avec des firmes comme celle de Nava Elmi, inscrivez votre entreprise à Quartier d’affaires sur B2BeeMatch C’est gratuit !